Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

DE AUCKLAND A OKINAWA : UNE TRAVERSEE DU PACIFIQUE DU SUD AU NORD

par Joël MARC 26 Novembre 2018, 14:24 jade traversée du Pacifique du Sud au Nord

                      DEPART POUR LE VANUATU

DE AUCKLAND A OKINAWA : UNE TRAVERSEE DU PACIFIQUE DU SUD AU NORD

 

C'est fin Juin 2015 que nous appareillions définitivement pour le Japon à quelque 6000 milles dans le Nord Nord Ouest.

La première étape d'une longueur de 1300 milles nous amenait à Port Vila , la capitale de l'archipel de Vanuatu, voisin et proche cousin de la Nouvelle Calédonie  et pourtant si différent.

La traversée se serait passée sans histoire avec un alizé bien établi d'une bonne vingtaine de noeuds poussant le bateau par sa hanche tribord dans une houle régulière de 2 à 3 mètres, si nous n'avions eu un problème de bulles d'air dans l'alimentation de fuel en provenance du Day Tank.

Le bateau est en effet fort bien équipé en matière de fuel et de filtration: deux énormes réservoirs de 6000l chacun et un day tank de 600 litres qui n'est malheureusement pas en charge par rapport au moteur et  à peine à son niveau lorsqu' il est plein.

Tous les jours nous remplissons ce day tank par l'excellent Esi system qui  pompe le fuel dans l'un ou l'autre des deux tanks principaux pour l'envoyer au day tank à travers un filtre de 2 microns et un système d'aimant destiné à détruire les bactéries. Autrement dit ce fuel qui vient du day tank est parfaitement pur , il est  ensuite aspiré par la pompe à fuel du moteur à travers deux nouveaux filtres Racor et puis le propre filtre du moteur. Peu de chance d'avoir un fuel pollué!!

Ceci dit je me suis vite aperçu en quittant Auckland que de fines bulles d'air venant du day tank pénétraient dans les filtres Racor et risquaient de les remplir et donc de passer dans le circuit moteur. Dans un premier temps après avoir resserré toutes les jonctions accessibles je me suis mis à remplir alternativement chaque filtre avec du fuel que j'avais en réserve dans un jerrycan.

 Puis j'ai réalisé que lorsque je mettais le day tank en pression (avec la pompe de transfert Esi system) les bulles disparaissaient. On avait alors un doute sur l'évent du day tank qui aurait pu être bouché  mais impossible de le vérifier en mer. Puis j'ai réalisé qu'en mettant tous les tanks en communication directe , ce qui équivalait à mettre en permanence le day tank en pression, le problème était réglé.

C'est donc à Port Vila que nous devions explorer de plus près ce problème technique , le seul vraiment qui nous ait préoccupé pendant toute ce convoyage.

 

Départ au petit jour pour Port Vila. Matelotage en mer. Jade au confortable ponton de Yvon Montagnat à Port Vila.
Départ au petit jour pour Port Vila. Matelotage en mer. Jade au confortable ponton de Yvon Montagnat à Port Vila.
Départ au petit jour pour Port Vila. Matelotage en mer. Jade au confortable ponton de Yvon Montagnat à Port Vila.

Départ au petit jour pour Port Vila. Matelotage en mer. Jade au confortable ponton de Yvon Montagnat à Port Vila.

                                   VANUATU

 

                                 TANNA

Le Vanuatu c'est la Calédonie d'il y a cinquante ans.

Ancien condominium Franco-Britannique  (ça c'est quand même original et il en reste des traces tangibles), ce pays mélanésien de 250000 habitants répartis sur de nombreuses îles souvent très étendues, est indépendant depuis 1980.

La plus grande Île, et la plus riche, Espiritu Santo , avait fait sécession , souhaitant rester française , mais les politiques en ont décidé autrement et la révolte a été matée par des troupes papoues armées en fait par l'Australie (ce qui n'est un secret pour personne).

Aujourd'hui le pays fonctionne tant bien que mal. Très pauvre, paradis fiscal, pavillon de complaisance, corruption, on dit que ses habitants sont les plus heureux du monde. Et il est vrai que l'accueil y est très chaleureux et les gens souriants ne semblent pas se plaindre franchement de leur sort d'autant qu'ils jouissent d'une nature généreuse, difficile ici aussi de mourir de faim.

Ceci dit quand le pays est frappé comme cela a été le cas en début d'année 2015 par l'effrayant cyclone Pam, alors plus rien ne tient debout et sans la solidarité internationale, on voit mal comment il pourrait se redresser.

Les Chinois sont là qui construisent des routes ou des aéroport et aujourd'hui Port Vila est dominée par un gigantesque bâtiment en forme de volcan , un "centre de conférences international"....

J'ai pu constater,  médecin moi-même,  que les dispensaires dans les îles , autrefois tenus par des médecins militaires français ou des coopérants australiens ou néozélandais , étaient aujourd'hui au mains de médecins venus de Pékin sans avoir aucune notion ni d'anglais ni de français ni même de bichelamar le pidjin local....

Pauvres malades incapables de se faire comprendre!!!

Ceci étant le pays est magnifique.
Venant du  sud on mouille à Port Résolution, île de Tanna et on accède avec une facilité déconcertante au spectacle naturel  le plus effrayant qui soit: le volcan actif le plus accessible sur terre. Le Yasur qui crache sa lave en permanence. Il faut d'ailleurs être très prudent car des bombes incandescentes sont projetées à des altitudes incroyables et des accidents mortels sont parfois à déplorer.

La nuit au bord du cratère est absolument magique.

Le Yasur un volcan actif très accessible (et dangereux)
Le Yasur un volcan actif très accessible (et dangereux)
Le Yasur un volcan actif très accessible (et dangereux)

Le Yasur un volcan actif très accessible (et dangereux)

DE AUCKLAND A OKINAWA : UNE TRAVERSEE DU PACIFIQUE DU SUD AU NORD

 

                                   AMBRYM

 

Mais c'est à Ambrym au nord de l'île de Efaté où se trouve la capitale que l'on atteint vraiment l'extraordinaire: une immense caldera de cendre noire et au relief absolument plat , mène,  après une longue marche,  à deux cônes extrêmement actifs et encore plus spectaculaires que celui de Tanna.

Impossible d'y accéder sans un guide et sans avoir fait la coutume avec le chef de la tribu proche.

Près du rivage de très beaux villages de cases sur fond de cendres noires et de végétations dense d'un vert profond vous accueillent. Avec un peu de chance vous pouvez admirer comment ceux qui possèdent cet art  de leurs ancêtres, dessinent sur le sable des arabesques symétriques d'une extrême complexité au moyen du seul index et sans jamais lever le doigt.... C'est d'autant plus magique que à peine fini voilà le dessin effacé. Heureusement la pellicule garde pour longtemps le souvenir de l'oiseau ou de la tortue ainsi dessinés.

Dans la forêt épaisse et quasi  impénétrable je suis de très près le fils du vieux chef Blongmiel , aujourd'hui son  successeur coutumier, qui me dit avoir sculpté plusieurs statues dans le tronc spongieux d'immenses fougères arborescentes.

C'est assez comique car le voilà qui coupe à coup de machette la brousse dense,  là en bordure du sentier et me dit" non, c'est pas là on va voir plus loin". Lui même ne sait plus où sont ses propres sculptures et puis enfin en voilà une qui s'offre à notre regard émerveillé:  couverte de mousse verte elle est encore attachée à la partie supérieure du tronc. Comme on dit vulgairement: elle est encore dans son jus. Et ainsi de suite nous en découvrons certaines couchées, d'autres debout, des quantités. On ne peut pas dire qu'ils font ça pour le commerce, franchement. Personne ne passe par là, c'est leur plaisir, leur tradition et ils en sont fiers.

J'en achète mais c'est plus du troc qu' un échange d'argent, inutile de demander la facture!!

A Ambrym les sculpteurs utilisent la fougère arborescente. Dessins sur le sable noir du volcan.
A Ambrym les sculpteurs utilisent la fougère arborescente. Dessins sur le sable noir du volcan.
A Ambrym les sculpteurs utilisent la fougère arborescente. Dessins sur le sable noir du volcan.
A Ambrym les sculpteurs utilisent la fougère arborescente. Dessins sur le sable noir du volcan.
A Ambrym les sculpteurs utilisent la fougère arborescente. Dessins sur le sable noir du volcan.

A Ambrym les sculpteurs utilisent la fougère arborescente. Dessins sur le sable noir du volcan.

 

                     MALLICOLO (MASKELYNE)

 

En face d'Ambrym c'est la grande Île de Mallicolo

Au sud l'archipel corallien des Maskelyne où nous traitons quelques bobos et problèmes dentaires. Et au nord à Norsup, la plus grande cocoteraie du Vanuatu qui produit d'énormes quantités de coprah mais aussi  du cacao et un bétail de très grande qualité pour sa viande recherchée. Un de mes amis, directeur de la compagnie qui produit l'électricité au Vanuatu a eu l'idée de faire tourner les groupes électrogènes à l'huile de coprah et du coup voilà un débouché de plus pour la "filière cocotiers" et ça marche très bien!!!

 

Il m'arrive régulièrement de faire escale aux Maskelyne et de prodiguer quelques soins souvent dentaires aux familles isolées de tout et sans aucune ressource.
Il m'arrive régulièrement de faire escale aux Maskelyne et de prodiguer quelques soins souvent dentaires aux familles isolées de tout et sans aucune ressource.
Il m'arrive régulièrement de faire escale aux Maskelyne et de prodiguer quelques soins souvent dentaires aux familles isolées de tout et sans aucune ressource.
Il m'arrive régulièrement de faire escale aux Maskelyne et de prodiguer quelques soins souvent dentaires aux familles isolées de tout et sans aucune ressource.
Il m'arrive régulièrement de faire escale aux Maskelyne et de prodiguer quelques soins souvent dentaires aux familles isolées de tout et sans aucune ressource.
Il m'arrive régulièrement de faire escale aux Maskelyne et de prodiguer quelques soins souvent dentaires aux familles isolées de tout et sans aucune ressource.

Il m'arrive régulièrement de faire escale aux Maskelyne et de prodiguer quelques soins souvent dentaires aux familles isolées de tout et sans aucune ressource.

Au Nord de Mallicolo : les Small et les Big Nambas
Au Nord de Mallicolo : les Small et les Big Nambas
Au Nord de Mallicolo : les Small et les Big Nambas
Au Nord de Mallicolo : les Small et les Big Nambas
Au Nord de Mallicolo : les Small et les Big Nambas
Au Nord de Mallicolo : les Small et les Big Nambas
Au Nord de Mallicolo : les Small et les Big Nambas
Au Nord de Mallicolo : les Small et les Big Nambas
Au Nord de Mallicolo : les Small et les Big Nambas

Au Nord de Mallicolo : les Small et les Big Nambas

Station d'essence à Norsup (Mallicolo)

Station d'essence à Norsup (Mallicolo)

Le travail du Coprah à Norsup. Au marché: tubercules et racines de kava.
Le travail du Coprah à Norsup. Au marché: tubercules et racines de kava.
Le travail du Coprah à Norsup. Au marché: tubercules et racines de kava.
Le travail du Coprah à Norsup. Au marché: tubercules et racines de kava.
Le travail du Coprah à Norsup. Au marché: tubercules et racines de kava.

Le travail du Coprah à Norsup. Au marché: tubercules et racines de kava.

Le fameux sculpteur de Vao (Nord Mallicolo)
Le fameux sculpteur de Vao (Nord Mallicolo)

Le fameux sculpteur de Vao (Nord Mallicolo)

 

                            ESPIRITU SANTO

 

En montant c'est la très grande île de Espiritu Santo. Sa capitale Luganville mérite le détour : une très longue rue principale bordée d'innombrables magasins où l'on trouve absolument de tout et tenus bien évidemment par des chinois installés ici depuis bien longtemps.

Santo est connue de tous les plongeurs car à proximité immédiate du rivage et du tombant récifal gît une des épaves les plus accessibles et pour tous les niveaux car elle se situe dans une vingtaine de mètres pour la proue mais sa poupe est sans doute à plus de 70 mètres de profondeur. Prudence de rigueur mais spectacle unique que ce paquebot énorme transformé en transport de troupes par les américains pendant le guerre du Pacifique. Elle a sauté sur une mine et le commandant dans un reflexe salvateur a immédiatement dirigé son bateau vers le rivage. Sur plusieurs centaines d'hommes un seul mort à déplorer.

Santo c'est aussi ces magnifiques trous bleus, résurgences d'eau douce dans des sortes de grottes creusées dans le corail à distance du rivage en pleine forêt et donnant naissance à une rivière qui serpente doucement vers la mer. Facile à remonter en annexe c'est un plaisir quand il fait une chaleur lourde de plonger dans cette eau fraîche, cristalline et d'un bleu lumineux.

 

 

Trous bleus et hôtel sur la plage à Santo.
Trous bleus et hôtel sur la plage à Santo.
Trous bleus et hôtel sur la plage à Santo.
Trous bleus et hôtel sur la plage à Santo.

Trous bleus et hôtel sur la plage à Santo.

                                   BANKS

 

Après Santo c'est le groupe le plus nord du Vanuatu, les Banks où les gens vivent à flanc de volcans dont certains si menaçants que les populations sont fréquemment évacuées, déplacées pour des mois voire des années sur l île voisine. La plus connue est Gaua car sa caldera est envahie par un lac et le cône actif se situe en son milieu si bien qu'une éruption pourrait provoquer une gigantesque explosion comme celle de triste mémoire du Krakatoa en Indonésie.

Notre dernière visite au Vanuatu est toujours pour l'île de Ureparapara tout au nord.

On pourrait imaginer le Nautilus et le capitaine Nemo venir chercher refuge dans une tel endroit: imaginez un volcan parfait , sa caldera envahie par l'eau du large formant un port à l'abri de tout regard extérieur , circulaire, et une entrée étroite menant à l'eau libre à l'est.

En somme la cachette idéale.

C'était bon avant les satellites et les drones!!!

Un village d'une extrême propreté, n'est visible que par quelques volutes  de fumée  montant vers le ciel sombre.

Les gens ici vivent dans une grande précarité et s'éclairent encore avec une mèche d'étoupe allumée dans une demi noix de coco remplie d'huile de coprah.

Mais quelle gentillesse . On ne peut échapper à la cérémonie du kava et c'est de loin le plus puissant qu'il m'ait été donné de boire car il est extrait longuement de la  racine d'une sorte de poivrier fraîchement coupée sur les flancs du volcan.

L'impression d'anesthésie buccale est immédiate et l'effet ébrieux se produit rapidement. A boire avec modération, malheureusement ces gens en boivent tous les soirs et apparaissent  souvent apathiques et à moitié endormis.      

 

Le village déserté à Gaua (éruption en cours)

Le village déserté à Gaua (éruption en cours)

A Ureparapara nous sommes en famille: ce jeune garçon que nous avons vu naître est le filleul de mon fils ainé Benjamin dont il porte le prénom. A la nuit tombante , cérémonie du Kava sous la case de Thomson.
A Ureparapara nous sommes en famille: ce jeune garçon que nous avons vu naître est le filleul de mon fils ainé Benjamin dont il porte le prénom. A la nuit tombante , cérémonie du Kava sous la case de Thomson.
A Ureparapara nous sommes en famille: ce jeune garçon que nous avons vu naître est le filleul de mon fils ainé Benjamin dont il porte le prénom. A la nuit tombante , cérémonie du Kava sous la case de Thomson.

A Ureparapara nous sommes en famille: ce jeune garçon que nous avons vu naître est le filleul de mon fils ainé Benjamin dont il porte le prénom. A la nuit tombante , cérémonie du Kava sous la case de Thomson.

DE AUCKLAND A OKINAWA : UNE TRAVERSEE DU PACIFIQUE DU SUD AU NORD

                                 KAPINGAMARANGI  TOUT PRES DU PARADIS

La route suivante nous amène à travers les îles Salomon où nous décidons de ne pas relâcher préférant faire un stop de quelques jours plus au nord en Micronésie sur l'atoll perdu de Kapingamarangi.

C'est une étape de 1200 milles dans une régime d'alizé léger et portant.

Il  faut imaginer un anneau de corail presque parfait avec au sud quelques motus couverts de cocotiers et deux îlots habités. Le tout à des centaines de milles de l 'Île capitale Pohnpei  qui fait partie des Etats Fédérés de Micronésie.

Ils ne voient pour ainsi dire jamais personne.

S'il existe un paradis sur terre tel que pouvait l'imaginer Rousseau c'est bien ici.

On est quasiment sur l'équateur, certes il fait chaud mais jamais de cyclone, juste l'alizé et du beau temps quasi permanent.

Les habitants micronésiens un peu intermédiaires entre les polynésiens et les asiatiques, sont très organisés en une société bien structurée. Tout le monde a une tâche à accomplir (pêche, culture, coprah, entretien des parties communes) et le village est d'une propreté exemplaire.

Des dessalinisateurs solaires individuels produisent environ trois litres d'eau douce par jour à partir de l'eau de mer et des panneaux solaires produisent suffisamment d'électricité pour l'éclairage et la radio et l'internet (une parabole est installée sur le toit de l'école).

Il y a bien un gros groupe électrogène mais on préfère économiser le fuel , ce qui n'empêche pas le chef de le faire tourner régulièrement pour être sûr qu'il démarrera en cas d'urgence.

Le lagon est très poissonneux, l'eau claire et délicieuse.

Les pirogues abritées sous des farés en feuilles de pandanus sont peintes , étanches et équipées de voiles bien taillées qui les propulsent efficacement à  bonne vitesse.

Des épaves d'avions japonais et de patrouilleurs américains coulés dans le lagon rappellent la folie des hommes:  mais  comment est-ce possible dans un tel endroit?

 

Un lagon de rêve, une société bien organisée, des dessalinisateurs solaires dont certain dans le lagon même sans l'ombre d'un cocotier: Kapigamarangi tout près du Paradis.
Un lagon de rêve, une société bien organisée, des dessalinisateurs solaires dont certain dans le lagon même sans l'ombre d'un cocotier: Kapigamarangi tout près du Paradis.
Un lagon de rêve, une société bien organisée, des dessalinisateurs solaires dont certain dans le lagon même sans l'ombre d'un cocotier: Kapigamarangi tout près du Paradis.
Un lagon de rêve, une société bien organisée, des dessalinisateurs solaires dont certain dans le lagon même sans l'ombre d'un cocotier: Kapigamarangi tout près du Paradis.
Un lagon de rêve, une société bien organisée, des dessalinisateurs solaires dont certain dans le lagon même sans l'ombre d'un cocotier: Kapigamarangi tout près du Paradis.
Un lagon de rêve, une société bien organisée, des dessalinisateurs solaires dont certain dans le lagon même sans l'ombre d'un cocotier: Kapigamarangi tout près du Paradis.
Un lagon de rêve, une société bien organisée, des dessalinisateurs solaires dont certain dans le lagon même sans l'ombre d'un cocotier: Kapigamarangi tout près du Paradis.
Un lagon de rêve, une société bien organisée, des dessalinisateurs solaires dont certain dans le lagon même sans l'ombre d'un cocotier: Kapigamarangi tout près du Paradis.

Un lagon de rêve, une société bien organisée, des dessalinisateurs solaires dont certain dans le lagon même sans l'ombre d'un cocotier: Kapigamarangi tout près du Paradis.

 

                                                            GUAM  L'AMERICAINE

 L'étape suivante de 900 milles nous amène directement à Guam où vit avec son épouse Chamorro un de mes plus vieux amis, Jean Lescure ancien propriétaire d'Isatis, le Méridien avec lequel il avait exploré l'Antarctique,  la Georgie du Sud puis l'Alaska et le Japon avant de rencontrer sa future femme Jillette Leon Guerrero à Guam dont elle est originaire.

Le seul problème dans ce coin c'est la fréquence importante des typhons . Nous y arrivons en Automne  mais il en passe encore y compris l'hiver. Par chance les prévisions de la NOAA sont excellentes au moins à 5 jours mais en réalité à 6 ou 7 avec une assez bonne probabilité.

Guam c'est une escale technique avec changement d'équipage, approvisionnement et pleins de fuel.

Je dois dire qu'en dehors du plaisir de retrouver mes vieux amis,  Guam ne présente pour nous qu'un intérêt  accessoire  car c'est une succession d'hôtels internationaux pour asiatiques qui viennent ici en masse passer quelques jours de vacances tropicales pas bien loin de chez eux.

Mon ami Jean s'en réjouit  puisqu'il est LE spécialiste local de l'aménagement des boutiques de luxe pour hôtels et galeries marchandes. Il croule sous les commandes!

Guam est avec Okinawa la plus grande base militaire du Pacifique et sa situation est hautement stratégique. Ici le débarquement américain en 1945 a été particulièrement sanglant. Il n'y a pas si longtemps un soldat japonais réfugié dans une grotte et qui ne sortait que la nuit pour aller pêcher de quoi survivre, a été découvert. Armé jusqu'aux dents il n'a jamais voulu se rendre et c'est son propre général, depuis bien longtemps  à la retraite, qui est venu spécialement du Japon revêtu de son uniforme pour enfin lui ordonner de déposer les armes!

  

                 

Avec mon vieil ami Jean Lescure

Avec mon vieil ami Jean Lescure

Magellan a mouillé dans cette Baie au cours du premier Tour du Monde de l'histoire 1521
Magellan a mouillé dans cette Baie au cours du premier Tour du Monde de l'histoire 1521
Magellan a mouillé dans cette Baie au cours du premier Tour du Monde de l'histoire 1521

Magellan a mouillé dans cette Baie au cours du premier Tour du Monde de l'histoire 1521

Très anciens vestiges de la colonisation espagnole.

Très anciens vestiges de la colonisation espagnole.

DE AUCKLAND A OKINAWA : UNE TRAVERSEE DU PACIFIQUE DU SUD AU NORD

                                                        JAPON ENFIN

Nous quittons donc Guam pour Okinawa à 1300 milles environ dans le Nord Ouest.

Là les conditions changent car de direction Sud Est en hémisphère sud l'alizé s'oriente Nord Est au nord de l'Equateur et donc nous nous retrouvons au près bon plein dans une mer formée.

A bord ce n'est pas un problème bien grave, il suffit d'immobiliser quelques objets susceptibles de prendre leur envol ainsi que les fauteuils qui ont tendance à glisser sous le vent.

Le confort reste excellent et les quarts se succèdent sans incident notable.

La grande différence par contre réside dans l'augmentation nette de la consommation de fuel pour une même distance parcourue sur le fond car en plus du clapot un courant contraire vient ralentir l'allure. Si bien que pour maintenir une vitesse fond de 7,5 nds je pousse un peu le moteur à 1400 tours au lieu des 1250 à 1300 habituels pour une vitesse surface de 7.5 /8nds et du coup  on consomme 3,2l/mille au lieu de 2,4l/mille. Ce n'est pas du tout pareil et à l'arrivée nous aurons consommé pas moins de 4000 l  pour 1300 milles.

Nous pénétrons rapidement dans les eaux Japonaises et apercevons un navire de guerre qui manifestement surveille la zone. Quelques bateaux de pêche aussi alors que jusque là l'Océan était pour ainsi dire vide à l'exception de rares cargos sur des routes commerciales reliant l'Asie au continent Américain.

L'AIS est bien pratique , qui permet d'identifier le navire avant même qu'il soit visible, on connait son nom, sa vitesse, ses dimensions , sa cargaison ses  ports de départ et d'arrivée et son ETA à la minute près!!! Quel progrès quand on y pense ! sauf que en définitive sur le nombre immense des bateaux qui croisent au large seuls les plus grands sont obligatoirement équipés d'un AIS. Les autres et en particulier les pêcheurs , pratiquement jamais si bien que c'est une fausse sécurité et la veille radar et visuelle est absolument impérative. J'ai toujours été très sceptique quand j'entendais certains amis me dire qu'ils traversaient le Pacifique en allant sagement se coucher à la nuit tombée pour se lever au petit jour frais et dispos laissant le voilier aux bons soins du seul pilote automatique.

C'est pure folie et j'ai d'ailleurs pris l'habitude depuis longtemps de donner un grand tour quand j'aperçois devant moi un bateau de pêche car leur route est toujours imprévisible en fonction de leur activité du moment et puis eux travaillent quand nous nous promenons .

On est accueilli au Japon par les Coast Guards, ce n'est qu'un début!!!

On est accueilli au Japon par les Coast Guards, ce n'est qu'un début!!!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Muller Franz 22/04/2019 18:52

Article instructif et sympathique.
Le transport de troupe Américain sur Santo qui contient un matériel de guerre impressionnant dans ses cales et dans l'épave duquel j'ai plongé (ce qui m'a valu à 45 m la seule ivresse des profondeurs de ma vie) a sauté SUR UNE MINE AMERICAINE immergée pour boucher la passe.

Concernant le Kava, l'article ne dit pas si le médecin a bu le breuvage contenu dans un bocal après que des jeunes aient maché les racines et craché dans le bocal comme on doit le boire en tribu (c'est mon souvenir le plus affreux).

Haut de page